Production automobile mondiale : une baisse des volumes sans précédent

PRODUCTION AUTOMOBILE 
EN MILLIONS DE VÉHICULES

Entre le 1er semestre 2019 et le 1er semestre 2020 :

– 14,7 millions de véhicules

Source IHS juillet 2020.

Plastic Omnium a connu un début d’année 2020 dynamique. Au 1er trimestre 2020, malgré une production automobile en baisse de 22 %, le chiffre d’affaires du Groupe s’élevait à 2,1 milliards d’euros, un niveau comparable à celui du 1er trimestre 2019. Le résultat net était positif.

Au 2ème trimestre 2020, le Groupe a fait face à une chute de la production automobile mondiale de près de 46 %, qui a réduit son chiffre d’affaires à 1.1 milliard d’euros, entraîné des pertes opérationnelles significatives malgré des plans d’économies rapidement mis en place et généré une forte consommation de besoin en fonds de roulement.

CHIFFRES CLÉS 1ER SEMESTRE 2020

CHIFFRE D’AFFAIRES ÉCONOMIQUE

3 233 M€

– 29,9 %

SURPERFORMANCE

4,3 pts

vs production automobile à – 33,8 %

CHIFFRE D’AFFAIRES CONSOLIDÉ

2 962 M€

– 30,6 %

EBITDA

171 M€

5,8 % du CA consolidé

Marge opérationnelle

– 116 M€

– 3,9 % du CA consolidé

RÉSULTAT NET,

PART DU GROUPE

– 179 M€

hors dépréciation d’actifs nettes d’impôts

– 404 M€

après – 267 M€ de dépréciation d’actifs

CASH-FLOW LIBRE

– 572 M€

– 157 M€,
avant – 415 M€ de variation de BFR

DETTE NETTE

1 410 M€

représentant 78 % des capitaux propres

et 2,1 fois l’EBITDA

Liquidités

1,9 Md€

Top 10 des constructeurs

N°1

PSA / 9,5 %
du CA économique

N°2

BMW / 8,7 %
du CA économique

N°3

DAIMLER / 8,4 %
du CA économique

N°4

VOLKSWAGEN / 8,3 %
du CA économique

N°5

AUDI / 8,2 %
du CA économique

N°6

GENERAL MOTORS / 7,2 %
du CA économique

N°7

FORD / 6,1 %
du CA économique

N°8

RENAULT / 6,1 %
du CA économique

N°9

CHRYSLER / 4,9 %
du CA économique

N°10

JAGUAR LAND ROVER / 4,1 %
du CA économique

RÉPARTITION DU CHIFFRE D’AFFAIRES PAR RÉGION

RÉPARTITION DU CHIFFRE D’AFFAIRES PAR CLIENT ET NATIONALITÉ

Perspectives financières

Dans un contexte de reprise généralisée de l’activité, la production automobile mondiale reste difficilement prévisible du fait de l’évolution de la situation sanitaire et économique mondiale.

Au 2nd semestre 2020, Plastic Omnium a pris une hypothèse de baisse de 15 % de la production automobile mondiale.

Sur l’ensemble de l’année 2020, la production mondiale s’établirait ainsi à 64 millions de véhicules. Cette hypothèse ne tient pas compte d’une éventuelle seconde vague de Covid-19.

Dans ces conditions de marché, le Groupe continuera d’abaisser son point mort.
Au 2nd semestre 2020, il prévoit :

  • une marge opérationnelle d’au-moins 4 % ;
  • un EBITDA d’au-moins 10 % ;
  • un cash-flow libre d’au-moins 250 millions d’euros.

Pour l’ensemble de l’année 2020 et en fonction du rythme de redressement propre à chacun des grands marchés automobiles et de l’effet des différentes mesures nationales et régionales de soutien à la filière automobile, le Groupe prévoit :

  • une surperformance du marché d’au-moins 5 points ;
  • un EBITDA supérieur à 8 % du chiffre d’affaires consolidé ;
  • une marge opérationnelle positive.

Pour 2021, Plastic Omnium prend pour hypothèse un redressement lent de la production automobile mondiale avec 70 millions de véhicules, contre 86 millions en 2019 et 64 millions en 2020. Cette hypothèse de management, qui se situe bien en-deçà des 76 millions de véhicules donnés pour 2021 par les principaux instituts de prévision, sert de base pour dimensionner la structure de coûts du Groupe.

Dans ce contexte, le Groupe continuera à afficher une surperformance de la production automobile mondiale d’au-moins 5 points. Grâce à cette croissance combinée aux premiers effets du nouveau plan d’économies annuelles de 240 millions d’euros d’ici à fin 2022, Plastic Omnium améliorera significativement ses résultats et sa génération de trésorerie sur la période.

DÉCOUVRIR AUSSI

Le message du Directeur Général

Temps forts

Au cœur
de l’actualité
du Groupe

Décryptages

Développements
et
succès

Carnet de l’actionnaire

agenda
du second
semestre 2020